Quatre années de violences conjugales

Quatre années de violences conjugales

ÉPERNAY – L’intervention de la voisine du couple a permis de mettre fin aux coups et aux insultes.

Le tribunal a condamné le Sparnacien à verser 1 000 € à son ex-compagne et 500 € à son bébé au titre du préjudice moral subi. Illustration Journal l’Union

Si la voisine n’avait pas prévenu la police, les choses se seraient sûrement poursuivies jusqu’au jour où… » L’avocat de la victime, Me Derowski salue l’intervention salvatrice de cette dame qui a pu mettre fin à « des violences intolérables presque quotidiennes »

Lire l’Article

MARGAUD DÉCLEMY – Journal l’UNION du Lundi 23 décembre 2019

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *